édition 2014 - 2015

La transatlantique des amateurs de 40 ans

Lorient 16 Juillet 2017 Barcelone 12 Juillet 2017

madère martinique

actualité

Retour
16 Juillet 2017

Chaud Gibraltar !

Pendant que la flotte Atlantique s'élançait de Lorient, les concurrents méditerranéens passaient Gibraltar : de la brume pour l'entame et 40 noeuds établis en dessert, avec rafales à 48 nds ! Témoignages en (presque) direct...

 

Matthieu Foulquier et Frank Loubaresse (Twinl)

Ça y est on est en Atlantique ! Passage très chaud : 40 nœuds établi rafales 46 nds vagues 2 m vitesse entre 13 et 15 nds. On a cassé une poulie sur un empannage musclé, mais nos problèmes déjà réparés. Du coût on a opté pour virer et abattre ensuite pour préserver le bateau.

Bonne journées a tous et merci pour vos messages !

 

Walden Bonpaix et Eric Gilbert (Flash)

Passage de Gibraltar en ce moment. Slalom entre les cargos. Hier, journée un peu dure, j'étais malade (fièvre et mal partout!). Eric a assuré grave, j'étais une loque humaine!

Gibraltar est très compliqué a négocier : on n’a pas du tout les courants prévus dans nos fichiers... on a perdu pas mal de terrain, c'est comme ça, il reste encore 500mn et on est toujours dans la course ! On prépare le bateau pour la suite...

 

Arnaud Vuillemin et Grégoire Bezié (Jubilations Corse)

Nous arrivons ce matin sur Gibraltar, et nous découvrons les résultats de notre bataille de la nuit. 2ème en réel ! Notre option au sud d'Alboran a bien payé. Nous sommes allé chercher un courant favorable. Jusqu'à notre dernier virement de bord on avait jusqu'à un nœud contre nous. En patientant, on a empanné dès qu'on a trouvé un courant favorable. Alors que tout le monde a gardé un courant dans le nez. C'est payant.

Maintenant, nous sommes sur Gibraltar avec la gestion des forts courants d'ouest. La marée haute est vers 8h00, on devrait passer avec un petit courant de face. Le vent est d'Est. Sous spi c'est plus facile. Nous filons a 6.5nds. Après Gibraltar, l'Est devrait se renforcer jusqu'a 30 nds. Puis il faut aller chercher les alizés portugais, un vent de Nord régulier qui nous portera jusqu'a Madère.

Nous sommes plutôt en forme, nous arrivons à gérer notre sommeil. Pour l'instant on gère.

Un Cargo nous a prévenu avoir vu des Baleines sur notre parcours, on veille!!

 Le temps est nuageux et brumeux mais nous apercevons Ceuta

A très bientôt

Arnaud sur Jubilations

 

 

commentaires
le reste de l’actualité