édition 2014 - 2015

La transatlantique des amateurs de 40 ans

Lorient 16 Juillet 2017 Barcelone 12 Juillet 2017

madère martinique

actualité

Retour
14 Juillet 2017

Regroupement entre deux mers

Après presque 48h de course, la flotte méditerranéenne de la Transquadra – Martinique a quitté la mer des Baléares et s’apprête à entre en mer d’Alboran. Les options sont dans leurs  sillages, l’heure est au regroupement sur la route directe à la faveur d’une brise de secteur est, portante, de 11-12 nœuds pour les concurrents les plus au large. Les partisans de la côte, à l’instar du Sun Fast 3200 Géroul (Roland Montagny / Georges Martinez) sont eux dans un flux de nord-est un peu plus faible (une dizaine de nœuds).

 

Blandine et Jean Médecin-Rodelato (Sun Fast 3200 Williwaw) mènent toujours en double, mais le match est très serré avec le duo du Sun Fast 3600 Twinl (Frank Loubaresse/Matthieu Foulquier), et les « Flash boys » Eric Gilbert et Walden Bonpaix. Le trio se tient en moins de 3 milles.

Roland Montagny et Georges Martinez (Géroul) sont en embuscade le long des côtes. Ils affichent tous des vitesses assez similaires entre 6 et 7 nœuds.

 

En solitaire, Eric Thomas (Pogo 30 Big Z) a pris la tête (la balise de Frédéric Ponsenard (Coco)) n’émet plus), il devance ce matin Bertrand Gassier (Pogo 30 Pleine Lune), parti à la côte, de 7,7 milles.

 

Mot du large reçu hier de Twinl : « On lâche rien ! »

« Bonjour à vous, tout va bien à bord, bonne

 

première nuit. Nous étions en tête de la flotte de l'est, mais le mode vent apparent est trompeur : pendant que l'on faisait un point de nav’ on n’a pas fait attention à notre cap… Cette petite cuillère nous coûte cher car trop abattu on a dû faire un contre bord devant Ibiza et voir nos copains nous passer devant. Mais rien n’est fini on est sous spi 15nds, soleil et on met du charbon pour revenir sur Coco et Williwaw. On lâche rien et je pense qu'ils le savent ! Bise à toute l'équipe des rouges ! »
commentaires
le reste de l’actualité